Centuri : avenir incertain pour le château de Stoppielle

Est-ce l’ouverture d’une longue procédure judiciaire ? Le 17 juillet, le tribunal administratif a annulé la décision de préemption de l’office foncier de la Corse, au profit, d’un acquéreur privé. L’institution veut racheter la bâtisse arguant la sauvegarde du patrimoine insulaire.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *